ADEP

ADEP veut dire Association pour Débats et Etudes sur la Pédophilie. Il s'agit donc d'un lieu pour débattre et étudier la pédophilie et surtout les pédophiles. FORUM INTERDIT AU MOINS DE 16ANS


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

56-Le point de vue [Partie 3/12] - Les renforcements positifs et négatifs

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

I-Que sont les renforcements positifs ou négatifs?


Ce sont des réactions associées à certaines actions et qui nous indiquent si on a bien agi ou mal agi, ou qui nous influencent à recommencer ou continuer ou au contraire à nous arrêter et à modifier nos comportements.
Ce sont aussi  les conséquences de nos actes, qui impliquent qu'on aura des regrets ou des remords vis à vis de ce que nous avons fait, ou au contraire que l'on sera récompensé, gratifié, respecté pour ce que l'on a fait.
Ces renforcements positifs et négatifs influent donc fortement sur notre point de vue.
Car plus nous serons récompensés pour nos actes, plus cela nous encouragera à agir dans ce sens.
Et plus on aura des regrets par rapport à ce que nous avons fait, plus nous allons agir de manière opposée.
Et aussi, plus on nous fera regretter les efforts que nous avons faits, plus ça nous dissuadera d'en faire.


Un personne gentille, qui de son point de vue, considère qu'être gentil est un moyen de se faire respecter et apprécier, peut changer sa manière d'être si de nombreuses personnes ont abusé de sa gentillesse à plusieurs reprises. Si sa gentillesse ne lui a apporté que du négatif, cela va agir comme un renforcement négatif. La personne va alors assimiler la gentillesse à la perversion et finir par se mettre dans la tête que chaque fois qu'elle sera gentille, on le lui fera regretter et la faire souffrir. Résultat, son point de vue sur la gentillesse va changer et par conséquent la personne gentille va changer aussi et probablement devenir moins gentille. Car elle ne verra plus sa gentillesse comme un moyen d'être respectée, mais bien au contraire comme une faiblesse faisant d'elle une personne que l'on ne respectera pas justement.


II-Le point de vue sur un loisir selon les renforcements positifs ou négatifs

Un épisode de la série comique Malcolm, intitulé pile ou face est intéressant, sur certains points comiques qui font le succès de cette sitcom vis à vis du point de vue de Malcolm sur le bowling, suivant la façon dont il vit la soirée. En effet, dans cet épisode, où l'écran est scindé verticalement à plusieurs reprises, on voit Malcolm et son grand frère allant passer une soirée au bowling. Sur un côté de l'écran, Malcolm y va avec sa mère et de l'autre, il y a va avec son père. Avec sa mère, Malcolm est sans arrêt embarrassé par cette dernière, ce qui fait qu'il rate tous ses lancés.
Tandis que lorsqu'il y va avec son père, il joue sereinement et enchaine les strikes.
Du coup, on voit une scène en écran scindé, où il dit d'un côté "je déteste le bowling", tandis que de l'autre il affirme avec un grand sourire "j'adore le bowling".
Le même personnage réagit donc de manière radicalement opposé vis à vis du bowling. En raison du fait qu'il développe de chaque côté des points de vue tout aussi opposé.
D'un côté il se sent humilié, ridicule et frustré. Ce qui attire en plus de cela les moqueries de son frères et des autres enfants dans la salle, et sa mère encore en plus de cela insiste pour qu'il recommence jusqu'à qu'il réussisse et va même lui faire essayer des boules réservés aux femmes. Tout cela renforcera négativement le point de vue du jeune garçon sur le bowling et marque ce dernier de façon à conserver un mauvais souvenir qui risque de le rebuter du bowling à jamais. Car chaque occasion de rejouer au bowling sera perçu de son point de vue comme un risque de revivre cette soirée où l'on s'est moqué de lui et où il s'est senti maladroit et incapable, autrement dit inférieur aux autres.
Tandis que de l'autre côté, il s'est senti valorisé, détendu et habile de ses mains. Malcolm s'est alors vu cette fois comme quelqu'un de doué, voir d'admirable pour son talent au bowling qui en plus, lui a permis de séduire une jolie fille. Le bowling est donc assimilé par le jeune garçon comme un moyen de se faire respecter et de sentir qu'il a de l'adresse. Cette soirée sera pour lui positivement marquant car il se sera découvert un talent particulier et en plus, il aura, grâce à ce talent, séduit une jolie fille. Tout ceci renforcera alors positivement son expérience au bowling et Malcolm s'en souviendra cette fois comme d'une belle soirée où il s'est senti respecté et aimé. Il verra ainsi donc les prochaines soirées bowling comme un moyen de réitérer sa performance, d'être à nouveau admiré et éventuellement de séduire d'autres filles. Malcolm aura alors un point de vue très positif sur le bowling grâce à tous ces renforcements positifs qui lui auront procuré de la joie et du plaisir, au lieu d'en tirer une mauvaise expérience qui ne lui aura apporté que de la dévalorisation et l'occasion de se faire humilié en public.
Il s'agit donc de renforcement négatif d'un côté, mais positif de l'autre, qui l'amène à avoir un point de vue différent sur le bowling et donc de réagir différemment suivant ce point de vue.

III-Les renforcements vis à vis de nos efforts

Plus sérieusement qu'un épisode d'une série comique, on peut aussi évoquer les notes à l'école. Travailler durement pour ne récolter que des mauvaises notes est très mauvais pour le moral et influe fortement sur le point de vue et l'estime que l'écolier aura sur ses capacités et l'utilité de travailler et de faire des efforts. Pourquoi s'investir durement pour n'y récolter que des notes et des appréciations dévalorisantes? Il s'agit donc de renforcements négatifs qui vont modifier le point de vue de l'étudiant sur ses études et sur lui même.
Plus le personnel enseignant, censé être détenteur du savoir, iront dévaloriser un élève avec de mauvaises notes et mauvaises appréciations et plus l'élève rentrera dans la peau du mauvais élève et sera convaincu d'être un incapable et que ses efforts resteront vains quoi qu'il fasse.

Il en va encore de même aussi avec un criminel en période de probation qui tente de s'assagir et de vivre honnêtement. Si vous lui collez une étiquette de criminel, si vous le stigmatisez uniquement par rapport aux plus mauvaises choses qu'il a faites et pour lesquelles, il a manifestement déjà été condamné et dont il a purgé sa peine, vous exercez sur lui un renforcement négatif. Ce renforcement négatif va modifier son point de vue sur lui-même et sur les efforts qu'il fournit pour se réinsérer au sein de la société. Et bien qu'il s'agisse d'un adulte, si tout le monde le voit comme uniquement comme un criminel, sans tenir compte des efforts qu'il fournit, l'individu risque tout comme le mauvais élève, se convaincre qu'il est voué à rester un criminel et rester dans la peau du criminel irrécupérable que la société veut lui faire endosser de force.
Et de son point de vue, pourquoi ferait-il des efforts, si on le traite de la même façon, qu'il se comporte bien ou mal? Autant ne plus faire d'efforts. Une chose importante, c'est que le manque de respect entraine souvent le manque de respect réciproque. Donc si on se montre irrespectueux envers un individu, surtout un individu qui a déjà été condamné pour des actes irrespectueux, ce dernier aura beaucoup plus de mal à intégrer les notions de respect à apprendre à vivre en harmonie avec les autres. Sans compter que cette stigmatisation excessive et ce rejet de la société envers l'ancien criminel a aussi des chances de lui donner envie de rebasculer et de laisser ressurgir son mauvais côté qu'il tente de faire disparaître.
Tandis que si on récompensait ses efforts, si on les renforçait positivement en invitant l'ancien criminel à se joindre aux autres, en s'ouvrant à lui, en le traitant comme les autres, l'individu en liberté conditionnelle sentira que ses efforts lui rapportent quelque chose et ne sont pas inutiles. Il pourra penser que son bon comportement lui permettra de redémarrer une nouvelle vie, plus harmonieuse. Il se sentira respecté, voir apprécié. Ces renforcements positifs lui donneront envie de poursuivre ses efforts et lui donneront de l'espoir en l'avenir au sein d'une société qui le respectera sans qu'il ait besoin d'agir violemment ou malhonnêtement. Il comprendra alors éventuellement que le respect si il est réciproque, permet de vivre en harmonie.
Son point de vue évoluera alors positivement. Grâce à des renforcements positifs. A condition qu'il s'efforce de respecter les autres et qu'on le traite lui aussi avec respect. Eventuellement il apprendra à distinguer le respect avec la domination. Car certains individus pensent que le meilleur moyen de se faire respecter est de dominer les autres. Pour apprendre un individu à respecter, on doit lui montrer l'exemple, en le respectant et non en ne retenant de lui que ce qu'il a fait de mal et en le rejetant. En agissant ainsi, on traite alors l'ancien criminel inférieurement et on l'incite à contre-attaquer et ainsi anéantir sa chance de revenir sur le chemin de la sagesse et de l'harmonie.

IV-Les renforcements par rapport à la confiance que l'on accorde aux autres

Parlons à présent de la confiance que l'on accorde aux autres. Celle-ci variera suivant si elle a été bafouée ou respectée. Etre trompée, cela arrive à tout le monde et c'est doute une étape importante de notre vie pour comprendre que les gens ne sont pas parfaits et qu'il y a forcément des individus malhonnêtes dans notre société. Mais suivant si la trahison a été marquante ou pas et suivant le nombre de fois que c'est arrivé, le point de vue de l'individu évoluera d'une certaine façon.
Si on a été déçu, surtout plusieurs fois, on va sans doute éprouver le besoin de s'éloigner des gens et nous allons éventuellement développer une forme d'hostilité, de méfiance, voire de la haine envers eux, au lieu de les approcher et de leur faire confiance.
Imaginons un individu dont la confiance a été bafouée de nombreuses fois. Qui a été abandonné par ses amis, violé par des gens de confiance, escroqué par des garagistes censés être experts en mécanique auto.
Quand on y connait rien en automobile, on est obligé de croire les garagistes sur parole quand ils nous disent que telles ou telles réparations sont nécessaires à notre véhicule. On est aussi pratiquement obligé de nous fier à leur prix. Le problème étant que les garagistes peuvent alors facilement nous tromper et nous faire faire des réparations inutiles à des coûts surélevés sans que nous nous en rendions compte. Un individu ayant un tel point de vue sur les garagistes, ou les informaticiens, ou autre experts auxquels nous faisons appel pour des domaines dans lesquels nous ignorons pratiquement tout, aura certainement une mauvaise opinion des professionnels de ce genre, surtout si il s'est rendu compte qu'il a déjà été arnaqué plusieurs fois.

Il s'agit une fois encore de point de vue que nous développons suivant le renforcement positif ou négatif que l'on récolte.

Un jeune homme timide, réservé qui fait l'effort d'aller vers les autres verra certainement développera un point de vue différent sur les gens suivant la façon dont ils réagiront à son égard. Si on le néglige, ou qu'on l'ignore, le rejette, le marginalise, ou qu'on se moque de lui, qu'on dit du mal de lui et autres. Tout cela sont des renforcements négatifs qui dissuaderont l'individu timide de continuer à approcher les autres qui lui font plus du mal qu'autre chose. Ce qui amènera l'individu à s'isoler davantage. Tandis que si les autres s'ouvraient à lui, venaient lui parler, se montraient plus conviviaux, amicaux, attentionnés envers lui, là, ce serait du renforcement positif qui mettrait le jeune homme à l'aise et l'encouragerait à aller vers les autres, qui lui feront certainement du bien à leurs contacts.

Voir le profil de l'utilisateur http://adep.1fr1.net

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum