ADEP

ADEP veut dire Association pour Débats et Etudes sur la Pédophilie. Il s'agit donc d'un lieu pour débattre et étudier la pédophilie et surtout les pédophiles. FORUM INTERDIT AU MOINS DE 16ANS


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

54-Le point de vue [Partie 1/12] - Qu'est-ce que le point de vue d'un individu?

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Nous agissons tous selon le point de vue que nous avons.

C'est lui qui nous influence, nous, nos réactions, notre comportement, notre manière d'interagir avec notre entourage et vis à vis de la société, des évènements, du quotidien, notre travail et notre vie en générale.

Pourquoi je vous parle de cela, vous vous demandez peut-être. C'est parce qu'il est important de  comprendre comment quelqu'un en arrive à s'éloigner du chemin de la sagesse et de l'harmonie, pour cela il est essentiel de cerner son point de vue qui le pousse à emprunter le mauvais chemin. Il est donc tout aussi essentiel de savoir comment le point de vue se forge et comment on pourrait éventuellement le modifier pour permettre à un maximum de personnes de trouver le bon chemin vers la paix et l'harmonie entre les êtres.

Qu'est-ce que le point de vue?

Qu'est-ce que notre point de vue? C'est la façon dont nous voyons les choses, comment nous les ressentons. Le point de vue nous sert de repères par rapports aux évènements, aux gens, la société et bien d'autres choses. Le point de vue se construit en grande partie durant notre enfance, au fur et à mesure que nous découvrons la vie, la société, les gens, etc...

Le point de vue se construit aussi surtout durant notre enfance et suivant nos influences, les exemples que nous avons sous les yeux, les modèles que l'on nous montre ainsi que les renforcements positifs ou négatifs. Suivant si on vit une enfance heureuse ou malheureuse, entouré de gens bienveillants, ou au contraire négligents, violents, nous aurons et développerons un point de vue sur la vie et sur la société très différent et radicalement opposé.

Une chose extrêmement importante, c'est que chaque point de vue est unique, car chaque être humain est unique. Nous avons tous un point de vue différent, car nous avons tous eu des parents différents, des conditions de vie différentes, une famille différente, des expériences différentes et donc nous avons chacun construit notre point de vue par rapport à un nombre de facteurs en perpétuel mouvement, où chaque évènement, chaque parole, chaque expérience peut avoir son importance et ira exercer une influence sur l'individu qui l'amènera à voir les choses d'une certaine façon que nous allons détailler petit à petit.

Le point de vue se construit alors selon plusieurs facteurs que nous approfondirons petit à petit :

-Nos expériences. Par exemple, il faut déjà savoir ce qu'est le football et de préférence y avoir déjà joué, pour avoir un point de vue sur le football et ainsi en avoir fait une expérience qui suivant si elle est positive ou négative, influera sur notre point de vue sur ce sport.

-Notre vécu. Le fait d'avoir vécu tel ou tel évènement, nous amène à forger notre point de vue et nous faire une opinion suivant la façon dont nous l'avons vécu et ressenti. Si nous y avions ressenti de la joie, de la passion ou au contraire de la peines, des échecs. Les joies que nous ressentons vis à vis de certaines expériences développent en partie nos passions et nous amènent à nous intéresser par renforcement positifs à certaines choses. Tandis que nos peines, nos échecs, sont des renforcements négatifs qui nous poussent à nous éloigner de ce qui en est les causes et de développer éventuellement une aversion envers la dite chose qui nous aura fait bien plus de mal que bien.

-Nos traumatismes. Nous avons tous des traumatismes au moins des traumatismes légers. Ces évènements et moments difficiles et qui nous marquent parfois à vie de part le choc qu'ils nous procurent et la façon dont ils portent atteinte à notre estime, à nos périmètres de sécurité et défenses psychiques.

-Nos angoisses, nos doutes. Le doute est l'un des sentiments les plus effrayant. Beaucoup d'individus expriment le besoin de savoir certaines choses. Le fait de ne pas savoir entretient leurs angoisses et les poussent à continuer à se poser des questions auxquelles ils n'ont pas de réponses. Or la réponse à certaines questions existentielles, peuvent amener à trouver des solutions à nos problèmes. Telles que les réponses aux questions du style "qu'est-ce qui nous a traumatisé", en identifiant le trauma, on peut mieux le résorber.

-Nos modèles, nos influences, les exemples que nous avons sous les yeux. Autrement dit, notre entourage, famille, cercle d'ami plus ou moins épanouissants. L'attitude positive ou négative de notre entourage exerce une influence sur notre propre attitude et influe donc sur notre point de vue. Les enfants notamment sont des éponges. Les parents joyeux et épanouis transmettent souvent leurs joies de vivre à leurs enfants. Ce qui contribue grandement à développer un point de vue positif ou négatif sur la vie en générale. Si les adultes sont moins influençables, ils n'en demeurent pas moins des humains à qui l'ont peut transmettre une émotion et une ambiance, surtout si cette ambiance est constante, l'individu évoluant dans une atmosphère lugubre par exemple, aura tendance à adopter une attitude lugubre aussi.

-Les musiques que nous écoutons, les émissions que nous regardons. Tout comme l'entourage de l'individu et l'ambiance qu'il instaure, les musiques et les émissions ont des registres qui peuvent aller du comique, au dramatique voire tragique. Elles participent alors à l'atmosphère dans laquelle l'individu évolue et influe alors sur sa perception de la vie et donc aussi sur ses humeurs et sur sa manière d'agir en conséquence de cette perception et de ce qu'il éprouve.

-La connaissance de nous même. Plus nous nous connaissons bien, savons ce que nous aimons, ce qui nous effraie, ce que nous voulons, et surtout quels sont nos besoins, plus nous sommes aptes à gérer nos envies et nos angoisses et ainsi nos émotions et comment satisfaire nos besoins. Nos besoins sont donc justement ce qui nous poussent à agir d'une certaines façons suivant ces besoins que nous développons.

-Nos besoins affectifs, sociaux, sexuels et autres. Nous avons tous des besoins qui influent fortement sur notre point de vue. En effet, un individu par exemple qui a besoin de se sentir aimé, ne réagira pas comme quelqu'un qui est indifférent à l'estime que les autres puissent avoir de lui. Il y a différents besoins chez l'être humain qui seront plus ou moins forts suivant le point de vue de l'individu. Les besoins et le point de vue d'un individu ont chacun une influence considérable sur l'autre. Souvent si les besoins d'un individu varie, son point de vue variera aussi. Et réciproquement.

-Les renforcements positifs et négatifs. Ce sont les réactions et les conséquences liées à nos paroles ou nos actes, suivant si ce que nous avons fait a été récompensé ou pas, ou au contraire nous a causé du tord ou nous a fait du mal, nous développerons un point de vue différent sur l'acte en question qui nous amènera à recommencer ou au contraire à ne jamais réessayer.

Les besoins chez l'être humain se divisent en plusieurs catégories. Les plus forts étant les besoins biologiques et physiologiques, car ils sont essentiels voire vitaux au bon fonctionnement de notre corps. Tandis que les besoins psychologiques, tels que le besoin sexuel (à ne pas confondre avec le besoin de satisfaction sexuelle qui fait parti des besoins physiologiques), d'accomplissement, d'individualité, d'amour et de respect sont quant à eux essentiels à notre équilibre psychologique et notre épanouissement. Nous verrons cela plus en détails dans un prochain dossier.

Ces facteurs seront développés et détaillés dans les dossiers suivants

Voir le profil de l'utilisateur http://adep.1fr1.net

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum